fbpx

Quand les marques se mettent au body positivisme

Depuis quelques temps, les marques se tournent petit à petit vers une communication plus proche de la « réalité ». De plus en plus de marques mettent en avant des mannequins bien en chair. Les photos sont moins voire pas du tout retouchées. Grâce à ces petits détails, l’industrie de la mode fait un grand pas vers le body positivisme. Pour notre plus grand bonheur, il faut bien l’avouer !

Dove, ou le premier pas vers la diversité

En 2004, la célèbre marque de savon opère une révolution dans le monde de la publicité avec sa Campaign For Real Beauty. Des femmes de toutes les origines et de toutes les corpulences posent en lingerie sur les affiches de la marque. Face au succès remporté par cette campagne, Dove s’est vite fait spécialiste de l’acceptation de soi. En 2006, la marque publie la vidéo Evolution, démontrant le pouvoir des retouches. Depuis près de 15 ans, Dove créé le buzz très régulièrement. Ce qui fait la force des campagnes de Dove, c’est en grande partie leur viralité. En effet, à plus d’une reprise, la marque a démontré sa capacité à faire le buzz. La plupart de ses campagnes font rapidement le tour du monde, notamment grâce à l’utilisation des réseaux sociaux. Des campagnes qui font du bien, au moral et pour l’estime de soi.

H&M, dans la spirale du body positivisme

La marque suédoise a enfin compris que les mannequins à la taille 34 ne plaisaient pas forcément à tout le monde. Dans sa dernière campagne, H&M a effectivement fait appel à la belle Jill Kortleve pour mettre en avant sa collection de maillots deux pièces. C’est ainsi qu’on aperçoit la mannequin arborant des bikinis à motif fleuri dans quelques photos de sa dernière campagne été 2019. La marque scandinave fait la part belle au corps féminin, s’éloignant de la représentation uniforme que trop de fabricants de vêtements propagent encore. Ce premier pas de la part de H&M vers le body positivisme semble avoir conquis les abonnés de son compte Instagram.

Asos, la fin des retouches

La site de vente en ligne Asos affiche depuis bientôt 2 ans des photos laissant apparaître les vergetures des mannequins. Une décision largement saluée par les internautes. En effet, ils sont nombreux à avoir remarqué la diffusion de photos laissant apparaître les vergetures des modèles. Une belle avancée qui traduit la volonté de la marque de casser les codes traditionnels de la publicité en faisant face aux diktats de la beauté, enfin !

Monki : le body positivisme incarné

Pour finir, la marque Monki du groupe H&M, pousse le body positivisme encore plus à l’extreme. Dans ses dernières campagnes, la marque publiait récemment sur son site des photos non-retouchées de modèles laissant apparaître des repousses de poils et vergetures. Pour être sûre de parler à un maximum de femmes, la marque a été futée dans le choix de ses modèles. Peaux métisses, mannequins minces ou rondes, brunes ou blondes, avec ou sans maquillage… Cette nouvelle campagne est une véritable dédicace à la beauté féminine, sous toutes ses formes.

 

En attendant, on vous invite a regarder nos 5 comptes Instagram fashion coups de coeur, certifiés sans retouches 🙂

Comments

There are no comments yet.

Leave a comment